Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Lacroix Immobilier, Agence immobilière LACROIX FALGARDE 31120

Clermont Le Fort : Rosetta et Philae attirent du monde au café citoyen

Publiée le 28/02/2015

La salle était comble pour la soirée débat «L'odyssée de Rosetta et son robot Philae» :

Bernard Ferrari, président de l'association clermontoise «La Sauce aux Idées», ne cachait pas sa satisfaction de voir la nombreuse assistance venue écouter Philippe Gaudon, chef de projet au CNES de la mission Rosetta. Durant plus de 2 heures, cet éminent scientifique fut intarissable devant un public captivé. Pendant les 10 années de ce fabuleux voyage, ingénieurs et scientifiques de nombreux pays collaborant au programme, ont œuvré à son bon déroulement faisant face à des défis permanents. Depuis la terre, ces savants n'avaient qu'une vague idée de la comète de Chury. Ce n'est qu'en arrivant près d'elle qu'ils découvrirent enfin sa forme de «canard flottant de foire» et décidaient d'un point d'atterrissage ensoleillé et plat pour que Philae ait une vue panoramique. Entre autres prouesses, le robot atterrisseur fut largué à la seconde exacte, et toucha la cible prévue.

Malheureusement les scientifiques, impuissants, constatèrent qu'il avait rebondi deux fois avant de s'immobiliser plus d'un kilomètre plus loin, à la limite de la zone visible, près d'une barre rocheuse. Il n'est pas possible de savoir dans quelle position il se trouve exactement. Sa batterie ne lui a permis que deux jours de travail. Les appareils de mesure ont toutefois fonctionné à 80 % et un nombre important de précieuses données a été transmis à la terre à 510 millions de km, via Rosetta restée en orbite.

Elles seront publiées cette semaine dans le magazine «Sciences» qui fait autorité en la matière. Le vaillant petit Philae est en veille attendant l'été pour recharger ses batteries et continuer sa tâche comme on l'espère. Aucun retour sur terre n'étant possible, on fera atterrir Rosetta sur Chury en 2017, avec peu de chance de succès en raison de l'extrême fragilité de ses panneaux solaires.

Philippe Gaudon a su se mettre à la portée d'un public certes conquis d'avance ; Avec simplicité et néanmoins rigueur, il a répondu aux nombreuses questions en faisant partager sa passion.

Notre actualité