Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Lacroix Immobilier, Agence immobilière LACROIX FALGARDE 31120

Pinsaguel : Château Bertier, un projet culturel audacieux se précise

Publiée le 09/04/2015

Salles de cinéma, de spectacle, bistrot, restaurant, hôtel… le tout dans un château classé à 10 kilomètres de Toulouse. Vous avez dit «utopie» ? Pas si sûr. Mené par la municipalité dePinsaguel, la SCOP (Société Coopérative et Participative) La Vie de Chateau et les cinémas Utopia, le projet de faire du château Bertier de Pinsaguel un «centre culturel alternatif» prend forme.

La véritable ambition est d'inscrire le projet dans la durée. «Il va se transmettre et continuer sans nous» ajoute Christine Weber, membre de l'association des «Amis de la Cité des Confluences», partie prenante du projet. Les différents acteurs misent sur une sorte d'écosystème vertueux. Il y a cette volonté indéfectible d'en faire une «œuvre collective» dans la droite ligne de l'Économie Sociale et Solidaire. Le mixte entre service public et entreprises SCOP se veut par ailleurs novateur. S'il permet d'alléger le coût total de l'opération, il procure aussi aux acteurs présents de décider librement de leurs orientations culturelles.

Les collectivités publiques assurent actuellement la restauration de l'édifice. À charge ensuite aux entreprises qui en investissent les murs de payer les éventuels travaux et la maintenance pendant la durée du bail (99 ans). Un cas exceptionnel, puisque dans le cas des espaces culturels classiques, les pouvoirs publics continuent d'investir, notamment en termes de frais de fonctionnement.

«Géré selon les principes de l'Économie Sociale et Solidaire, son fonctionnement sera placé sous la responsabilité des opérateurs qui y déploieront leurs activités de sorte que son activité ne pèsera pas sur les finances publiques», assure Jean-Louis Coll, le maire de la commune. Au total, une vingtaine de salariés travailleraient sur le site dès son ouverture.

La mairie attend désormais d'obtenir un levier de 2 millions d'euros pour commencer la deuxième phase de rénovation, qui concerne les voiries et réseaux divers. Une phase que les porteurs du projet voudraient voir vite arriver alors que l'édifice a déjà subi de nombreuses visites et intempéries.

La signature du bail est prévue en mai. Avec, en perspective, un cinéma dans un château classé ?

Les travaux de toiture doivent commencer dans les tout prochains jours alors que le plan de coupe du château se dévoile un peu plus. Dans l'aile gauche se glisseraient notamment un restaurant, une brasserie, une salle de spectacle et des ateliers de formation. L'aile droite du bâtiment, elle, abriterait trois petites salles Utopia. Le corps de logis serait transformé en hôtel.

Notre actualité