Choisissez le nom de votre future rĂ©gion – CENTURY 21 Lacroix Immobilier – Agence immobiliĂšre Ă  LACROIX FALGARDE
Bienvenue chez CENTURY 21 Lacroix Immobilier, Agence immobiliĂšre LACROIX FALGARDE 31120

Choisissez le nom de votre future région

Publiée le 21/11/2014

L'AssemblĂ©e nationale a votĂ© en deuxiĂšme lecture la carte Ă  13 rĂ©gions intĂ©grant la fusion Midi-PyrĂ©nĂ©es- Languedoc-Roussillon. Le choix du nom du nouvel ensemble sera dĂ©terminant pour une identitĂ© partagĂ©e par les citoyens. La DĂ©pĂȘche du midi lance le dĂ©bat.

Cette fois, c'est pliĂ©, mĂȘme si la procĂ©dure parlementaire n'est pas encore Ă  son terme. L'AssemblĂ©e nationale a fini par voter en deuxiĂšme lecture, dans la nuit de mercredi Ă  jeudi, la carte Ă  13 rĂ©gions de la rĂ©forme territoriale. Six heures de dĂ©bats passionnĂ©s supplĂ©mentaires pour adopter une «carte du gouvernement amendĂ©e, discutĂ©e, transformĂ©e dans un dialogue allĂ© Ă  son terme», selon le ministre de l'IntĂ©rieur Bernard Cazeneuve. Pour ce qui est du grand sud, voilĂ  donc la rĂ©gion Midi-PyrĂ©nĂ©es mariĂ©e Ă  sa voisine de Languedoc-Roussillon, l'hypothĂšse la plus probable a prĂ©valu (cf. nos prĂ©cĂ©dentes Ă©ditions).

 

Quelle identité claire et partagée ?

Les difficultĂ©s commencent. Les administrations des deux rĂ©gions vont devoir travailler concrĂštement aux rapprochements induits par la fusion. Du boulot Ă  tous les Ă©tages. Et puis il faudra donner un nom au nouvel ensemble. La question du nom de la future rĂ©gion n'est pas anecdotique. Question d'identitĂ© justement. Il s'agit d'un enjeu majeur pour l'appropriation symbolique du nouveau territoire par les citoyens concernĂ©s. Et aussi pour son identification claire et efficace sur le reste du territoire français et dans le vaste monde. Pas simple ! D'autant que l'objectif affirmĂ© du gouvernement est de «ni heurter ni gommer les identitĂ©s locales», affirme le secrĂ©taire d'Etat Ă  la RĂ©forme territoriale AndrĂ© Vallini. Il faudra pourtant faire des choix. Personne n'imagine aujourd'hui que le nom dĂ©finitif de la future rĂ©gion pourrait ĂȘtre Ă  rallonge «Midi-PyrĂ©nĂ©es-Languedoc-Roussillon».

«Je n'ai pas de nom Ă  suggĂ©rer», confiait, Martin Malvy Ă  La DĂ©pĂȘche dĂ©but octobre. Une prudence toute politique que le prĂ©sident de Midi-PyrĂ©nĂ©es maintient encore aujourd'hui (notre Ă©dition d'hier), une rĂ©serve Ă©galement motivĂ©e par ce constat rĂ©aliste : «Il n'y a pas de nom qui s'impose d'emblĂ©e», relĂšve Martin Malvy tout en traçant un chemin : «Je ne souhaite pas un sigle, il faut un nom qui symbolise la rĂ©gion, une marque qui recouvre l‘identitĂ©, l'histoire commune et l'avenir aussi».

Plus grand dénominateur commun

Un dĂ©bat prometteur que la DĂ©pĂȘche du Midi va reflĂ©ter dans ses colonnes et sur internet en proposant aux lecteurs de voter pour le nom de leur choix (lire encadrĂ© ci-contre). Un choix Ă  partir de dix propositions Ă©laborĂ©es sur les critĂšres communĂ©ment admis, notamment la gĂ©ographie et l'histoire, nom simple ou composĂ©, comme c'est dĂ©jĂ  le cas aujourd'hui pour les deux rĂ©gions concernĂ©es. Un bon nom de rĂ©gion, c'est comme un bon vin. CĂ©page unique ou subtil assemblage, maturation, vinification, le rĂ©sultat doit ĂȘtre Ă  la fois gouleyant et sans nul autre pareil. Une appellation d'Ă©vidence. Chacun a son idĂ©e. Il reste Ă  trouver le plus grand dĂ©nominateur commun au vaste ensemble qui a dĂ©jĂ  connu un territoire et des rĂ©fĂ©rences communes durant les cinq siĂšcles du comtĂ© de Toulouse.

Rappelons que c'est d'abord le gouvernement qui choisira un nom provisoire. Mais la nouvelle assemblĂ©e Ă©lue des rĂ©gions fusionnĂ©es (dĂ©cembre 2015) aura ensuite six mois pour proposer un nom dĂ©finitif. Il serait bon Ă  l'heure oĂč la dĂ©mocratie participative tient pignon sur rue -ou sur internet- que les citoyens aient demain leur mot Ă  dire sous une forme Ă  dĂ©finir par les Ă©lus. En attendant, La DĂ©pĂȘche lance le dĂ©bat : quel nom pour la future rĂ©gion ?

Notre actualité