Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Lacroix Immobilier, Agence immobilière LACROIX FALGARDE 31120

Pins-Justaret : Les «Raideuses radieuses» sont revenues émerveillées

Publiée le 16/12/2014

Nous les avions suivies durant leur préparation. Camille, Cathy et Sophanie, les trois «raideuses radieuses» sont revenues de leur raid «L'Arbre Vert» au Cambodge avec des souvenirs inoubliables et un classement honorable de 47 ° sur 84 équipes.

Comment vit-on 6 jours d'épreuves sportives à l'autre bout du monde ? Nous avons commencé les épreuves par de la course à pied : un trail de 17,6 km dans une forêt proche de temples très peu visités par les touristes. Les jours suivants nous enchaînons : 20 km de canoë sur le lac Tonlé Sap au milieu d'un village de pécheurs sur pilotis en compagnie de ses habitants ; 50 km de VTT en traversant des villages et croiser des enfants qui nous tapaient dans les mains ; ce qui était absolument fantastique puis 45 km de VTT avec des passages sablonneux et des trous d'eau pour finir par 800 mètres de course avec une arrivée sur les marches d'un temple perdu en pleine jungle.

Une anecdote marquante

Pour donner le départ de la dernière épreuve, à Chao Srey Vibol, 16 bonzes ont récité une prière puis nous ont bénies. Un orchestre doté d'instruments restaurés à partir des bas-reliefs du temple d'Angkor Vat et habituellement réservés au Roi, nous accompagne sur la ligne de départ des onze derniers km de course à pied.

Les après-midi, nous avons eu l'occasion de visiter un éco-village, une magnanerie, une école et nous avons appris à planter de riz. Nous avons également parcouru les allées du marché et pris le tuk-tuk.

Un sentiment partagé à l'issue de cette aventure ?

Nous sommes allées au bout de nous-mêmes malgré les conditions parfois difficiles ; il a fait très chaud, en frôlant les 42 °C, les pépins techniques ; un vélo qui s'est cassé pendant une épreuve, il a fallu attendre bien un quart d'heure pour avoir l'échange ; les levers matinaux (parfois 4 heures du matin…) et les petits bobos…

Une radieuse «aventure humaine et sportive» que nous souhaitons renouveler dès que possible.

Vous vous étiez également engagées sur une opération humanitaire

Nous sommes en contact avec quelques entreprises qui souhaitaient s'associer à notre projet par le biais d'un don à destination du centre Paul Dottin de l'ASEI (Agir Soigner Eduquer Insérer) dans le cadre d'un achat de Hand bike. Le budget sport de l'association ne permet pas d'investir dans ce type de matériel. Hors plusieurs jeunes enfants auraient besoin de ce vélo pour pouvoir faire du sport comme leurs camarades de l'atelier tricycle. Un handbike est un vélo qui permet de pédaler avec les mains et qui ne sollicite pas les jambes. Nous en avons repéré un, des essais sont en cours avec les kinésithérapeutes. Entre le coût du vélo et ses adaptations, il faut compter environ 3 000 €. Nous sommes donc à la recherche d'entreprises ou de particuliers souhaitant faire un don sachant que celui-ci est défiscalisable à hauteur de 60 %.

Notre actualité